Contact Us   |   Print Page   |   Report Abuse   |   Sign In   |   Join
Les feux de forêt de 2016 en Alberta - Suivi sur la santé mentale en sécurité publique
Share |

For the English version please click here.

 

Plusieurs individus et organismes ont récemment souligné le manque de données longitudinales de haute qualité disponibles pour répondre aux besoins en santé mentale du personnel de la sécurité publique. L’expression « personnel de la sécurité publique » est utilisée pour représenter les membres du personnel des organismes suivants (en ordre alphabétique) : les agents des services correctionnels, la GRC, les paramédics, le personnel d’assistance médicale d’urgence, la police municipale, les pompiers (y compris les pompiers bénévoles), les préposés aux appels d’urgence, les répartiteurs dans un centre d’appels, le Service canadien du renseignement de sécurité, et les Services frontaliers du Canada.   

 
Par conséquent, avec l’appui des associations et de leurs dirigeants, une équipe de chercheurs interdisciplinaire et indépendante a développé, il y a environ 18 mois, un sondage de prévalence afin de donner au personnel de la sécurité publique au Canada une voix anonyme dans la première évaluation, à l’échelle nationale, des blessures de stress opérationnel (BSO). Ceux qui ont été touchés par les feux de forêt de 2016 en Alberta et qui ont déjà participé anonymement sont invités à participer anonymement à un nouveau sondage plus court pour évaluer l’impact à plus long terme des feux de forêt de 2016 en Alberta. Votre participation à ce sondage subséquent n’affectera en rien vos relations ou votre statut auprès de votre organisme, des agences de la sécurité publique et de la justice de façon plus générale, ou auprès des différentes universités et chercheurs universitaires impliqués dans ce sondage. La participation à cette enquête est entièrement volontaire. 

 
Le sondage demandera une réflexion sur votre propre santé mentale, ce qui peut parfois être difficile, mais vos réponses s’ajouteront à la voix anonyme de vos collègues. Que vous ayez des problèmes de santé mentale ou non, plus le nombre d’entre vous qui participez sera élevé, plus votre voix collective aura de poids pour soutenir la santé mentale de tout le personnel de la sécurité publique. 

 
Nous n’avons pas aujourd’hui assez de données fiables sur les symptômes à long terme des BSO chez le personnel de la sécurité publique. Nous comptons sur vous pour participer et encourager d’autres à participer, car ce faisant, vous apporterez les éléments de preuve nécessaires afin d'établir des stratégies et d'attribuer les ressources pour aider la santé mentale de tout le personnel de la sécurité publique.   
   
Nous vous demandons donc de diffuser ce courriel à tous vos employés actuellement en service qui ont été touchés par les feux de forêt de 2016 en Alberta et de les encourager à le faire suivre aux autres, afin que tout le personnel soit invité.  
  
Pour plus d’incitation à participer, visitez le site cipsrt-icrtsp.ca. 
Le lien ci-dessous vous amènera directement vers le site sécurisé du sondage, qui 1) vous fournira des informations détaillées sur le sondage et l’équipe, et 2) vous donnera les consignes sur comment y participer anonymement. Le sondage complet prendra environ 15 à 20 minutes à remplir; toutefois, si vous avez oublié votre code d’accès unique qu’on vous avait assigné, vous devrez répondre à des questions concernant vos données démographiques et vos symptômes, ce qui ajoutera dix minutes au temps requis pour répondre au sondage. Vous pouvez remplir le questionnaire par section ou vous arrêter en tout temps. À chaque fois que vous arrêtez, vos réponses sont sauvegardées sur le serveur, mais pas sur votre ordinateur.  
 
Lien pour le sondage:   
https://uregina.eu.qualtrics.com/jfe/form/SV_4SAAhmyRjYsUNO5 
 
Nous espérons sincèrement que vous déciderez d’y participer, pour votre bien et celui de vos collègues touchés par les feux de forêt, et ainsi nous permettre de faire valoir le besoin d’obtenir les ressources nécessaires pour soutenir la santé mentale en sécurité publique.  

 
Le projet de recherche en cours a été approuvé par les dirigeants de vos organismes de sécurité publique que par le Comité d’éthique de l’Université de Regina. Si vous avez des questions avant ou pendant le sondage, n’hésitez pas à communiquer avec l’équipe de chercheurs via l’Institut canadien de recherche et de traitement en sécurité publique (ICRTSP) sur le site www.cipsrt-icrtsp.ca, par courriel à : cipsrt@uregina.ca ou par téléphone au 306-337-2473 (les participants de l’extérieur peuvent appeler à frais virés) ou, si nécessaire, avec le Comité d’éthique par courriel au : research.ethics@uregina.ca

 

 

Membership Management Software Powered by YourMembership  ::  Legal